Un masseur au service des jockeys à Pau

Rien de tel qu'un massage pour se décontracter après une chute. (© Photo David Le Deodic- Sud-Ouest)

Rien de tel qu’un massage pour se décontracter après une chute. (© Photo David Le Deodic- Sud-Ouest)

Pour la première fois, un masseur est présent dans le vestiaire des jockeys à Pau. Entre deux courses, avant de monter ou après une chute, les professionnels s’allongent sur la table du Béarnais. Ancien joueur de rugby, Hervé Tircazes est impressionné par ces sportifs de haut-niveau.

« Masser des jockeys me prend beaucoup d’énergie, plus que pour des clients lambda », avoue Hervé Tircazes, masseur depuis un an. Celui qui mesure 1m87 et pèse 120 kilos, n’hésite pas à qualifier les jockeys « de boule de nerfs et de muscles ». Si Hervé Tircazes a découvert l’ambiance des vestiaires de jockeys, c’est par l’intermédiaire de Charles Nora. « Il venait régulièrement à mon cabinet de Serres-Castet que j’ai ouvert il y a un an. Mes services lui ont plu et il m’a encouragé à proposer mes services à l’hippodrome de Pau », explique le masseur. Ainsi, depuis le 4 janvier chaque sportif qui porte la casaque peut passer sous ses mains. Présent dans les vestiaires dès 11h, il masse entre 10 et 40 minutes selon les tensions. Le forfait est à la minute et à la charge des jockeys. Cela ne devrait d’ailleurs pas être le cas mais plutôt un service offert par France Galop pour ces sportifs qui prennent des risques pour assurer le « spectacle ».

Bien qu’à Pau « tout le monde connaît quelqu’un qui travaille dans le monde hippique », le milieu était étranger à Hervé Tircazes. Cette fois, il le touche du bout des doigts et ce n’est pas sans surprise. « Je savais que c’était un métier très dur mais pas à ce point. Les jockeys sont des sportifs à part entière qui ont des maux et des demandes particulières », explique le masseur.

Habituellement, les clients d’Hervé Tircazes veulent se détendre grâce aux massages, ici, les jockeys veulent être « réparés », « se décontracter » ou « s’échauffer ». Des parties du corps sont plus sollicitées que d’autres. « Je masse beaucoup les épaules, le dos, la nuque et les jambes souvent lourdes », énonce Hervé. La position de jockey sollicite leurs jambes qui concentrent alors, après l’effort, l’acide lactique. Cet acide est à l’origine des courbatures le lendemain d’un effort trop intense. « Pour éviter les courbatures il faut boire beaucoup d’eau. Mais comme les jockeys sont régulièrement au régime, ils boivent très peu. C’est pourquoi je dois masser leurs muscles pour leur éviter de souffrir», révèle le masseur.

Des sportifs de haut-niveau

Baume chauffant, huiles essentielles et crème pare-choc contre les hématomes. Hervé Tircazes a le matériel pour prendre soin de ses clients un peu particuliers. « J’ai dû m’adapter à leurs restrictions anti-doping. Par exemple, je ne peux pas utiliser de menthe poivrée dans mes huiles de massage car une molécule contenue dans cette huile est considérée comme dopante », note-t-il. Il en va de même pour soigner un jockey. Rares sont les médicaments qui peuvent leur être prescrits. Même pour un simple rhume, la plupart des remèdes leurs sont proscrits pour lutter contre le dopage.

Au départ, beaucoup d’entre eux étaient sceptiques de voir débarquer un masseur au milieu du vestiaire. « Ils me regardaient masser des professionnels que je connaissais déjà comme Charles Nora ou Julien Augé. Puis, petit à petit, les jockeys d’obstacles sont aussi venus sur ma table », avoue le masseur. Jockey de plat et d’obstacle font le même métier et pourtant, ils ne viennent pas pour les mêmes maux. « Ceux du plat veulent se détendre, les autres me sollicitent après une chute pour des coups et des tensions musculaires », détaille-t-il. Une chose est certaine, Hervé Tircazes est impressionné. « J’ai été rugbyman pendant 17 ans. Ils sont considérés comme sportifs de haut-niveau alors que ce n’est pas le cas des jockeys. Pourtant, ils le méritent tout autant… », lâche le masseur.

Marion Dubois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :